Changement climatique en 2017, est-il trop tard ? – Gaia Meditation
skip to Main Content
Changement Climatique En 2017, Est-il Trop Tard ?

Changement climatique en 2017, est-il trop tard ?

En 2009, le film documentaire “Home” a été diffusé dans le monde entier. Home est une idée originale de Yann Arthus-Bertrand, qui traite de l’histoire de la planète Terre, de comment l’humanité est en train de faire basculer le fragile équilibre de l’atmosphère, et des conséquences directes sur le changement climatique. Il aura certes fallu 18 mois et environ 12 millions de dollars pour faire ce film mais le message délivré en valait bien la peine. Il présente la réalité de la situation du point de vue scientifique, et des implications aux niveaux politique, économique et humaniste. La fin du film est étrangement optimiste, et Arthus-Bertrand a été soucieux de montrer que des actions positives sont mises en place et que si davantage sont menées, les choses pourraient s’équilibrer.

Nous sommes maintenant en mi-2017, 8 ans après la sortie du film Home. L’humanité a-t-elle pu réduire son impact sur la planète ? Maîtrisons-nous la croissance démographique et notre utilisation des énergies fossiles ? La température a-t-elle cessée de grimper ? Ce court article montre malheureusement que nous n’avons pas réagi aussi vite que nous l’aurions dû.

Je Veux Mon T-Shirt


Le film portait sur les problèmes et les solutions.

1- Tout d’abord, présentons les problèmes.

Extinctions

Arthus-Bertrand nous a averti qu’un mammifère sur quatre, un oiseau sur huit et un amphibien sur trois étaient menacés d’extinction. Malheureusement, rien n’a changé à ce niveau. Pendant que la population mondiale augmente, la pression sur les autres espèces augmente elle aussi. Nous avons besoin de plus de terrains pour produire plus de nourriture, et l’urbanisation exige plus d’énergie. Cela mène inévitablement à une diminution de l’habitat et donc des espèces.

L’inégalité des ressources

La statistique avancée dans Home était que 80% des ressources mondiales étaient utilisées par 20% de la population mondiale. Ce problème a été évoqué de nombreuses fois par des pays moins riches, lors de conférences internationales. Cette statistique est toujours vraie, même pire : seulement 17% de la population mondiale détient 80% des ressources.

Réfugiés climatiques

On prévoyait 200 millions de réfugiés climatiques d’ici 2050. Les chiffres officiels de l’ONU montrent que ce chiffre atteignait déjà les 20 millions en 2008. Ce nombre de 200 millions d’ici 2050 est toujours avancé par beaucoup. Certains mentionnent même un nombre plus élevé. Avec la montée du niveau de la mer, et les catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes, cela semble inévitable. Ce sujet était un sujet central lors des récentes conférences sur le climat, comme la COP21, qui a eu lieu à Paris en 2015.

2- Qu’est-ce qui en cours ?

Dans Home, un certain nombre d’exemples exposaient les possibilités de nouvelles énergies : éolienne, géothermique, marémotrice, et solaire. L’investissement a en effet augmenté, mais sûrement pas autant et pas aussi vite qu’il le faudrait. Le Danemark est passé de partiellement autosuffisant en énergie éolienne pour subvenir au besoin énergétique, à 140% d’autosuffisance en 2015. D’autres pays les imitent. Malheureusement, la Chine construit encore pas moins de deux nouvelles centrales de charbon chaque semaine, statistique déjà citée dans Home. Il y a une pression croissante sur le pays pour arrêter cet élan.


Accords sur le climat

Depuis la sortie du film en 2009, les nations du monde entier ont beaucoup progressé quant aux accords passés entre elles pour limiter les émissions de carbone. Copenhague 2009 a été considéré comme un échec, mais a au moins préparé le terrain pour Paris 2015 (COP21), conférence pendant laquelle une hausse limite de température de 2 degrés d’ici 2050 a été fixée, bien que rien n’oblige les pays à suivre cette règle.

3- Faisons-nous assez ?

Il s’agit là d’une question majeure et beaucoup de personnes estiment que nous n’allons pas assez vite. La glace de l’Arctique continue à fondre à des niveaux records. Certaines études suggèrent que les glaces de l’Arctique pourraient disparaître l’été, d’ici 2030. Des prédictions plus conservatrices pointent cette échéance vers 2060-2080. Le consensus reste cependant le même : la glace va fondre et cela aura un effet plus large sur le climat et la politique globale. Il y a beaucoup plus à faire. Il faut une réelle volonté.

Que pensez-vous sur ce sujet ? Laissez juste un commentaire ci-dessous. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par un *

Back To Top
×
Cadeaux

4 audios GRATUITS pour une méditation profonde, une relaxation intense et pour mieux dormir, ça vous intéresse?

Inscrivez-vous ici pour recevoir ces cadeaux. Plus tard, nous vous tiendrons informé sur nos nouveautés et offres spéciales.

En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui pourrait en découler si je le souhaite.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

4 audios GRATUITS pour une méditation profonde, une relaxation intense et pour mieux dormir, ça vous intéresse?

Inscrivez-vous ici pour recevoir ces cadeaux. Plus tard, nous vous tiendrons informé sur nos nouveautés et offres spéciales.

En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui pourrait en découler si je le souhaite.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici
×
Cadeaux

4 audios GRATUITS pour une méditation profonde, une relaxation intense et pour mieux dormir, ça vous intéresse?

Inscrivez-vous ici pour recevoir ces cadeaux. Plus tard, nous vous tiendrons informé sur nos nouveautés et offres spéciales.

En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui pourrait en découler si je le souhaite.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici